Le fonds réparation, un dispositif véritablement efficace ?

fonds réparation - William Boutet

Vous faites face à un dilemme : réparer vos appareils électriques et électroniques ou les jeter et racheter du neuf ? Le prix de la réparation permet généralement d’orienter son choix. Selon l’ADEME, si le coût de la réparation représente plus d’un tiers du prix d’un appareil neuf, cela dissuade le consommateur d’avoir recours à la réparation. 

Afin de rétablir la balance, le fonds réparation, qui sera déployé début 2022, permettra de baisser le coût de la réparation chez un technicien agréé. Quels sont les enjeux derrière la création de ce nouveau dispositif ? Les mesures gouvernementales sont-elles actuellement à la hauteur ? Nous allons essayer de répondre à ces questions dans ce nouvel article rédigé par PIVR


Pourquoi la création du fonds réparation est-elle une nécessité ? 

Selon le rapport annuel de l’ADEME, près de 1,2 milliards d’équipements électriques et électroniques (EEE) ont été vendus sur le marché français en 2019. Cela représente un volume de 2 millions de tonnes d’équipements. Triste réalité : seulement 10 % des équipements tombés en panne sont réparés ! 

Concernant le secteur de l’électroménager, 72 millions d’appareils ont été vendus en France en 2020 selon le Gifam (contre 70 millions l’année précédente) et le marché connaît une forte croissante avec la démocratisation du télétravail. Ce sont 23 millions d’appareils de gros électroménagers en moyenne qui sont jetés chaque année en France, l’équivalent de 2 300 tours Eiffel !

Face à ce constat, il est primordial de changer nos modes de consommation, en réparant au lieu de jeter (voir notre article : Pourquoi la réparation est-elle la solution ?). Pourtant, la réparation n’est pas encore l’option numéro 1 des consommateurs face à une panne. En effet, le renouvellement par du neuf est souvent perçu comme la solution la plus simple et la plus rationnelle économiquement. 

Laurent Falconieri, président de la Compagnie du SAV, explique très bien ce phénomène dans une Tribune pur un Grenelle de la Réparation : « le différentiel de coût entre une réparation et une nouvelle acquisition est insuffisamment incitatif, quand la facture de réparation représente le tiers de la facture d’un produit neuf, la balance penche le plus souvent en faveur d’un nouvel achat. » La création du fonds réparation est donc nécessaire afin de faire de la réparation le premier réflexe des Français !


La mise en place du dispositif : une demi-mesure face à l’urgence climatique ? 

Pour changer l’équation, la création d’un fonds de réparation a été votée dans la loi Anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC), pour la filière des d’équipements électriques et électroniques. Encore à l’étude, ce dispositif entrera en vigueur en janvier 2022, et permettra à chacun de voir réduire sa facture chez un réparateur professionnel labellisé.

Le principe de pollueur-payeur s’appliquera : dans le cadre de la responsabilité élargie du producteur (REP), certains acteurs du secteur (fabricants, distributeurs, importateurs) devront financer le dispositif, via l’éco-contribution. Les consommateurs quant à eux, bénéficieront d’une remise immédiate lorsqu’ils feront appel à un technicien.  

Un décret du 27 novembre 2020 prévoyait que le montant à allouer au fonds réparation soit au moins égal à 20 % des coûts estimés pour la réparation des appareils. Cependant, le Gouvernement entreprend actuellement un rétropédalage en rédigeant un nouveau décret où l’enveloppe du fonds est divisée par deux. Le Sénat, qui s’était fortement mobilisé pour concevoir ce dispositif, dénonce un retour en arrière à la suite de cette annonce. 

Le risque est donc de déployer le dispositif pour rien ! Si les particuliers ne perçoivent pas un changement significatif concernant le coût de la réparation, ils ne seront pas incités à changer leurs habitudes. De plus, le risque est d’avoir un nombre réduit de produits électroniques et électriques éligibles au fonds de réparation. Enfin, le nombre de réparateurs éligibles au dispositif peut lui aussi être limité, favorisant les plus gros acteurs de la réparation au détriment des techniciens indépendants.

Comment remettre la réparation au centre du débat public ? 

Une consultation du public en ligne est actuellement organisée concernant la mise en place du décret visant à réduire par deux les objectifs du fonds réparation. Vous pouvez faire porter votre voix en cliquant sur ce lien ! Il faut que les consommateurs, les réparateurs et les associations s’unissent pour instaurer un contre-pouvoir en faisant barrage aux lobbies et industriels, qui ont quant à eux tout intérêt à voir le dispositif avorter. 

Comme nous l’avons vu précédemment, la démocratisation de la réparation est nécessaire pour entamer la transition écologique. Cependant, la réparation revêt également une portée économique et sociale. Selon un rapport du Parlement Européen, une généralisation de la réparation pourrait générer jusqu’à 200 000 emplois non-délocalisables sur le continent. Il faut donc une mobilisation citoyenne pour encourager le recours à la réparation !

Comment promouvoir la réparation dans une société où l’on renouvelle de plus en plus vite nos appareils électriques et électroniques ? Laurent Falconieri, président de la Compagnie du SAV, appelle à une “véritable réunion de mobilisation, avec des mesures précises et atteignables [...] Une réunion dans laquelle les réparateurs indépendants auraient une place toute particulière et prépondérante.” Nous vous conseillons de lire son ouvrage Pour un Grenelle de la réparationsi vous souhaitez en savoir plus ! 


Donnez une seconde vie à vos appareils électroménagers avec PIVR ! 

Avec PIVR, nos coachs réparateurs vous guident pas à pas pour trouver l’origine de votre panne, pour 39 € seulement et sans limite de temps, depuis votre téléphone et par visioconférence. Nous vous accompagnons tout au long de votre réparation, de la qualification de votre panne jusqu’à l’envoi de potentielles pièces détachées ! Pour prendre rendez-vous pour un premier appel téléphonique complètement gratuit, c’est ICI.


Josselin de PIVR


Suivez-nous !

réparation en visio

Nos articles similaires

fonds réparation - William Boutet

Le fonds réparation, un dispositif véritablement efficace ?

machine à laver Brandt

Comment réparer votre machine à laver Brandt ?

lave-linge whirlpool

Comment réparer votre lave-linge Whirlpool ?